Forêts acier

En tant que professionnel ou novice en soudure, l’un des accessoires de base à avoir est la perceuse. Elle vous permettra de réaliser des trous dans divers types d’éléments, allant du métal au bois sans occulter le béton. Toutefois, vous êtes-vous déjà consacré à essayer de comprendre l’élément qui octroie son efficacité à la perceuse ? Nous voulons parler du foret de perceuse. Il s’agit d’une tige généralement faite d’acier qui est fixée à une perceuse et qui est actionnée par un moteur. Pour les bricoleurs ou soudeurs inexpérimentés, cet article vous apprend tout sur la complexité de l’univers des forets. Pour les plus aguerris, c’est le moment de découvrir des usages du foret acier qui vous sont inconnus.

Qu’est-ce qu’un foret acier ?

Au même titre que la lame est essentielle pour la scie, le foret acier est l’indispensable à l’utilisation d’une perceuse. Encore appelé foret de perceuseà cause du fait que toutes les déclinaisons sont conçues en acier, cet accessoire possède différents usages possibles, et ce en fonction du matériau à percer. Il est capable de percer du métal, du béton, du bois, du verre ou du carrelage. Ces deux derniers usages ne sont pas possibles avec le modèle en acier, mais plutôt avec un foret diamant ou en carbure de tungstène. Cette étonnante capacité lui permettant de percer différents matériaux est due à la qualité ainsi qu’à sa composition.

Les forets en acier ont un emmanchement qui dépend du mandrin ainsi que de la queue de la tige. Il en existe de 3 types : le modèle à queue lisse, cannelée et hexagonale. Le premier convient aux mandrins auto-serrant ou à clé. Le second s’adapte aux mandrins SDS+ ou SDS Max. L’emmanchement hexagonal lui est conçu pour particulièrement aller avec les tournevis électroniques ou les visseuses.

Comment choisir le bon foret ?

La multiplicité des forets acier est telle qu’il ne faut pas se tromper lors de leur choix. Il existe une panoplie de critères qui vous orienteront progressivement jusqu’à avoir le modèle adéquat pour le type de perçage à effectuer.

Choisir en fonction de ses besoins

La première étape lorsque vous êtes à la recherche d’un foret métaux professionnel revient à identifier la matière à travailler. Nous l’avons énuméré plus haut, cet équipement est capable de percer différents matériaux. De ce fait, il en existe chaque type pour chaque sorte de matériaux à percer (métaux, béton, bois). Il existe de nombreux autres types de modèles, mais ces derniers ne sont pas en acier. Ainsi, si la matière à travailler est du métal, vous vous orienterez vers un emmanchement à queue lisse et hexagonale. Même chose pour le bois. Si par contre le perçage tourne autour du béton, un emmanchement à queue lisse ou cannelée conviendrait.

Choisir selon la taille

Un autre élément important est la taille du trou à réaliser. S’il doit être d’un petit diamètre ou plus grand, tout cela entre en jeu dans le choix de l'équipement de travail. De ce fait, le choix de la tige devrait être guidé par l’épaisseur du trou. Plus grande sera-t-elle, plus épais sera le foret.

Les différents types de forets acier

Les forets conçus en acier sont de différents types. Il en existe pour percer le métal, le béton et le bois. Pour chaque matériau à percer, le modèle d’équipement est doté d’une particularité qui lui est propre. Découvrons les ensembles.

Les forets à métaux

Les forets à métaux sont composés d’une spirale coupante ce qui induit à un aiguisage régulier. Elles sont de ce fait très vite susceptible de s’user. Pour contrer l’apparition d’une usure précoce, il est recommandé d’utiliser les forets à métaux à bas régime.

Le choix des forets à métaux

En ce qui concerne leur choix du foret métaux professionnel, sachez qui se caractérise par un très grand volume. Ce détail est essentiel puisque parmi les métaux à percer il existe très souvent des différences de poids. C’est le cas par exemple du plomb et de l’aluminium. Il est également important parce qu’au vu de cet écart, les matériaux à percer n’auront bien évidemment pas la même résistance et la même dureté au perçage. D’où la conception des forets à métaux avec un si grand volume. Il est essentiel que la tige soit plus dure que le métal à percer.

Cependant, un foret qui arrive à bout d’un métal unique tel que l’aluminium peu difficilement parvenir à percer un alliage de fer et de carbone par exemple. Cette barrière de masse volumique des métaux est résolue en diversifiant la composition des forets à métaux ainsi que les matériaux utilisés dans leur construction. L’effet est un accroissement net de leur dureté et de la tenue de leur coupon.

Il existe donc deux types de forets à métaux :

  •         les forets en acier rapide : ils sont réalisés grâce à un acier allié constitué notamment d’un élément métallique et chimique associé et dont le résultat attribuera une particularité au foret ;
  •         les forets en carbure ou métal dur : ce modèle est un composé fritté de carbure de tungstène et de métaux de liaison (généralement du cobalt ou du titane).

Les différents types de forets à métaux

Ce qui fait la différence entre les forets à métaux leurs catégories, leurs procédés et/ou les éléments chimiques rajoutés.

  •         Le High Speed Steel (HSS) : entendez « acier rapide » en français, il s’agit de l’acier allié de base qui est utilisé. Il est résistant et possède une très bonne dureté.
  •         Le Titane : les forets en titane ne sont rien d’autre qu’une adjonction à un foret HSS. L’alliage obtenu est plus dur et plus résistant qu’un simple modèle HSS.
  •         Le Cobalt : le principe est le même ici. Le foret acier en cobalt est un alliage obtenu après une adjonction également à un acier allié tel que le foret HSS (généralement à 5 %). Là également la résistance, la dureté ainsi que la solidité sont accrues. Par ailleurs, plus que le titane, le cobalt maintient ses propriétés à une plus grande température.
  •         Le carbure de tungstène : il s’agit d’un alliage très dense de carbone et de tungstène. Plus le pourcentage de l’alliage est élevé, plus le composé fritté aboutit à un métal dur.

Peu importe le type de foret à métaux choisi, il doit s’utiliser avec de l’huile de coupe. Veillez également à en permanence mesurer la pression constante de l'équipement ainsi qu’à l’utiliser à vitesse réduite. Ainsi, il faut que les forets à métaux soient régulièrement affûtés.

Les forets à béton

Ces modèles sont ceux utilisés pour percer les murs, les sols, etc. La plupart d’entre eux sont construits avec du carbure de tungstène et il en existe à matériaux tendres et à matériaux durs. Le choix des forets à béton s’est porté sur le carbure de tungstène parce qu’il est capable de venir à bout à la fois du béton, des pierres naturelles, des briques en silico-calcaire et du granit. Pour le béton armé et pour les matériaux de la même nature et avec une grande dureté, il est essentiel de faire recours à une pointe à quatre taillants faite en carbure massif.

Les emmanchements d’un foret à béton

  •         Les emmanchements à queue lisse : se retrouvent sur les forets équipant les perceuses à mandrin auto-serrant ou à clé ;
  •         SDS : désigne le fait que la queue du foret est cannelée et qu’un clic suffit pour l’enclencher dans le mandrin. Il s’agit d’un type d’emmanchement assez populaire et qui se retrouve sur les perceuses et les perforateurs de plusieurs marques.

La géométrie de l’hélice des forets à béton

Bien que les modèles à béton soient également des forets acier, ils sont dotés d’hélices permettant d’évacuer plus facilement les poussières. Il en existe quatre principaux types de géométrie dont le double en L, le double en U, le quadruple et la géométrie turbo.

Les forets pour bois ou mèches à bois

Ce type de foret possède une pointe centrée, extrêmement tranchante afin de percer le bois sans éclats. Ils sont à l’image des modèles à métaux en ce qui concerne les bords qui sont tranchants et des arêtes qui sont vives.

Les différents types de forets à bois

  •         Les mèches trois pointes : il s’agit du type de foret à bois le plus précis et le répandu. La raison, il s’agit en menuiserie de la mèche qui est utilisée sur l’ensemble des trous de petits diamètres. On les appelle mèches à trois pointes parce qu’elles sont équipées d’une pointe centrale ainsi que de deux pointes latérales dont le rôle est de tracer un cercle.
  •         Les mèches plates : elles sont utilisées lorsque le diamètre de perçage est large. Normalement à partir d’un diamètre de 13 mm.
  •          Les mèches spirales : sont celles fabriquées pour l’évacuation des copeaux durant le perçage de gros trous notamment pour les charpentes.
  •         Les mèches hélicoïdales : sont des mèches possédant des déclinaisons avec plusieurs diamètres et peuvent même passer les 20 mm.

Dorénavant lorsque vous souhaitez utiliser votre perceuse pour percer des matériaux, prenez compte de leur nature afin de choisir le foret qu’il vous faut. Que ça soit du bois, des métaux ou du béton, optez pour le foret adapté.

Il y a 19 produits dans la catégorie Forêts acier.
❰❰ Retour à la catégorie parente
garanti poste à souder


Vous trouverez également sur Soudure.pro

logo logo logo logo logo logo logo Empire logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
comment acheter un poste à souder

Lettre d'informations

Restez informé de nos nouveautés, nos promotions..

Fermer

Vous avez ajouté ce produit dans votre panier.

Continuer ma visite Commander
Afficher mon panier question soudure.pro