Bobine de fil pour Poste à souder MIG-MAG

Bobine de fil pour Poste à souder MIG-MAG

Il y a 7 produits dans la catégorie Bobine de fil pour Poste à souder MIG-MAG.
❰❰ Retour à la catégorie parente

Bobine de fil pour Poste à souder MIG-MAG

Pour les postes à souder MIG MAG, le fil à souder constitue le métal d’apport. Présentés en bobine, les fils sont de différents diamètres, ils varient généralement de 0,6 à 1,2 millimètre et sont également de différentes longueurs. Le fil à souder doit être choisi en fonction du métal que vous souhaitez travailler  que cela soit de l’aluminium, de l’inox, de l’acier…

Sur Soudure.pro, retrouvez tous les fils de soudure en bobine pour assembler tous vos métaux avec votre poste MIG MAG. Nos bobines de fil de soudage sont également disponibles en kit, comprenant la bobine de fil elle-même (pour soudage de l’acier, de l’aluminium ou de l’inox…), la gaine de guide-fil d’un diamètre équivalent, de buses à gaz, de contacts tip…

 

Rôle du fil de soudage pour le procédé MIG MAG

Le soudage à l'arc avec fil utilisé comme électrode fusible est réalisé à partir d'un arc électrique créé et entretenu entre le fil à dévidage continu et à vitesse constante (environ de 4 à 20 mètres/minutes) et la pièce à souder. La vitesse sélectionnée sur le dévidoir de fil détermine l'intensité de soudage. L'énergie calorifique de l'arc fait fondre localement la pièce à assembler et le fil pour constituer le bain de fusion et après refroidissement le cordon de soudure avec un laitier protecteur, peu abondant en surface suivant le type de fil à souder. Ce laitier protège ainsi le bain de fusion de l'oxydation et d'un refroidissement trop rapide. 

Le bain de fusion peut également être protégé de l'atmosphère externe par un cône invisible de gaz de protection (le débit est environ de 10 à 30 litres/minute de gaz). Un générateur électrique fournit le courant exclusivement continu avec une intensité variant de 40 à 700 ampères en fonction de différents paramètres comme le diamètre du fil électrode, la position de soudage, le type d'assemblage, la dimension et la nuance des pièces à assembler. Le courant de soudage est toujours continu, toutefois la polarité à l'électrode est fonction du type de fil de soudage utilisé.

Installation et fonctionnement du fil de soudage sur un poste à souder MIG MAG

La bobine de fil est placée dans le dévidoir motorisé du circuit de soudage MIG MAG. Le fil est alors déroulé du dévidoir à la sortie de la buse de la torche, dans la gaine guide-fil de la torche de soudage jusqu'au tube contact. La torche de soudage est  reliée sur la borne électrique de sortie positive du générateur de soudage à courant continu. La masse est reliée au générateur et est placée sur la pièce à souder.

La propulsion du fil est assurée par une ou plusieurs paires de galets montées en ligne. Par paire de galets, le premier sert de galet d’entrainement et le second de galet de pression pour tendre le fil.

Une alimentation en gaz de soudage est branchée sur le poste par l'intermédiaire d'une bouteille et d'un détendeur / débitmètre. L'arc jaillit lorsque le soudeur actionne la gâchette électrique de la torche et que la pointe du fil électrode touche alors la pièce à souder.

 

Fils pleins et fils fourrés

Le domaine d’action du fil plein ou massif couvre tous les métaux d’apport facilement tréfilables. En effet, au-delà d’une certaine dureté, l’alliage métallique devient difficile à tréfiler, ouvrant ainsi la porte aux fils fourrés. Toutefois, le fil plein reste le moyen le plus économique de conditionner nombre de matériaux sous la forme de fils. En effet, l’univers des alliages métalliques tréfilables est vaste, conférant encore au fil plein une place assez importante au sein des métaux d’apport pour le soudage MIG MAG.

Néanmoins, les recherches technologiques de ces dernières années ont permis des avancées considérables en matière de fils fourrés. Ainsi, nombreux sont ceux qui optent pour le choix d’utiliser un fi l fourré à la place de fils pleins ou d’électrodes, leur permettant ainsi de conserver le même niveau de qualité tout en augmentant les performances : augmentation de la productivité (réduction des arrêts, augmentation du rendement) diminuant ainsi les coûts de production, avec une qualité constante de la soudure. Ainsi, différentes gammes de fils fourrés couvrent les procédés de soudage avec ou sans gaz de protection.

Ci-suit un tableau récapitulatif pour l’utilisation des fils de soudage :

Diamètre du fil

Nuance du métal d'apport

Utilisation

Type de gaz

0,8, 1,0, 1,2 et 1,6 mm

Acier inoxydable

Acier inox 304 et 316L

Argon pur

0,8 ; 1,0 ; 1,2 et 1,6 mm

Aluminium

Alliages d’aluminium silicium

Argon pur

0,6 ; 0,8 ; 1 ; 1,2 et 1,6 mm

Acier cuivré

Aciers de construction

Argon + Co2

0,8 ; 1 ; 1,2 et 1,6 mm

Acier faiblement allié

Aciers résistants à la corrosion

Argon + Co2

 

Les fils fourrés sous protection gazeuse

Il existe trois types de fils fourrés sous protection gazeuse : rutile, basique et à poudre de fer.

Les fils fourrés rutiles s'utilisent principalement en polarité positive. L'arc est stable et doux. Il est très difficile de réaliser des passes de pénétration avec ce type de fil à cause de la fluidité et du régime de transfert par pulvérisation. Certaines nuances rutiles permettent un soudage dans toutes les positions.

Les fils fourrés basiques s'utilisent généralement en polarité négative, mais le mieux c’est de toujours suivre les recommandations du fabricant. Le transfert d'arc est relativement irrégulier. Ils sont principalement utilisés pour les constructions soumises à la fatigue, les aciers sensibles à la fissuration.

Les fils fourrés à poudre de fer ne produisent pas de laitier. Ils déposent des traces de silicates sur la surface du cordon. Le nettoyage entre passes est grandement facilité. Ces fils sont utilisables en position et en passes de pénétration. Ils offrent de bonnes propriétés mécaniques et une bonne mouillabilité.

Avantages des fils fourrés par rapport aux fils pleins

À diamètre égal, les fils fourrés présentent de nombreux avantages si on les compare aux fils pleins. En premier lieu, il y a une augmentation de la productivité par l'accroissement du taux de dépôt et par une diminution des manutentions. Le confort d'utilisation est également au rendez-vous grâce à de larges plages de paramètres utilisables. Il faut aussi noter un accroissement fort appréciable de la qualité d'aspect des soudures. Enfin, les projections de soudure sont largement réduites et il y a une nette amélioration des conditions d'hygiène du soudeur par la réduction du volume et de la nocivité des fumées.

 

Les problèmes courants  à connaitre en matière de bobine de fil de soudage

Des problèmes peuvent se poser au niveau du frein de l’axe de dévidoir. En effet, un freinage trop fort du dévidoir de fil augmente la puissance nécessaire du moteur pour propulser le fil et augmente le risque que le fil soit mal tiré dans la bobine, surtout avec des bobines de fil trop lâches ou mal enroulées.

Par contre en cas de freinage insuffisant, le fil risque de continuer à se dérouler à la fin du soudage et de provoquer un court circuit avec le dévidoir.

Une éponge ou autre est parfois placé entre la bobine de fil et les galets d’entrainements afin de débarrasser le fil du liquide de traction ainsi que d’autres impuretés. Mais cette éponge peut également être imprégnée d’enduit spécial pour fil de soudage, ce dernier aura alors pour rôle d’enlever le liquide de traction et à la fois de garantir une conduction et une meilleure résistance électrique. Il faut noter que l’enduit n’a pas d’influence négative sur le bain de fusion.

Les galets doivent se choisir en soigneusement, ils se distinguent par leur forme : dentés, avec encoche en V, de forme semi-circulaire ou une tout autre forme. Pour un fil tendre, les galets à dents tranchantes ne conviennent pas, ces dents peuvent déformer le fil et peuvent entrainer une forte résistance dans le guide-fil. Les galets à dents sont alors plutôt conseillés pour les fils épais et dur, généralement les fils fourrés. La taille de l’encoche en V ou ronde (pour les fils tendres) des galets d’entrainements doit correspondre au diamètre du fil de soudage utilisé.

Les galets de pressions doivent également être bien paramétrés, notamment au niveau de la pression exercée. Celle-ci ne doit pas être ni trop basse pour éviter que le fil glisse pendant le soudage, ni trop élevée pour ne pas risquer de déformer le fil ou même de le casser en cas de résistance trop élevée du fil.

Il faut aussi noter que les buses de contact usées entrainent non seulement un frottement supplémentaire sur le fil de soudage, mais aussi un transfert de courras irrégulier, donc à l’origine de problèmes de soudage et d’erreurs divers.

 

 

Spécialiste de la vente en ligne de matériels  et de consommables de soudage, Soudure.pro vous propose dans cette catégorie une gamme simple et complète de bobines de fil de soudure pour postes MIG MAG semi-automatiques, fil à souder standard pour aciers doux, fil fourré pour utilisation sans gaz, fils basiques, fil de rechargement fourré ou plein, fil à souder inox, fil de soudure alu…

 

 

 

garanti poste à souder
Fermer

Une question avant de commander ou concernant votre commande ?
Nous répondons 7jours/7 !
Vous pouvez également nous joindre par téléphone au : 02 97 80 78 91 (appel non surtaxé)






Vous trouverez également sur Soudure.pro

logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
comment acheter un poste à souder

Lettre d'informations

Restez informé de nos nouveautés, nos promotions..

Fermer

Vous avez ajouté ce produit dans votre panier.

Continuer ma visite Commander
Afficher mon panier