Poste à souder TIG AC / DC - Aluminium - Acier - Inox dès 1 295,00€

Contrairement au soudage MMA, le procédé de soudage en TIG (Tungsten Inert Gas) nécessite l’emploi d’une électrode non fusible en tungstène. Son rôle est de mener le courant électrique jusqu’au support afin de former un arc électrique. La baguette ou métal d’apport est inséré dans le bain de fusion puis fond afin de lier les pièces métalliques. Avec le soudage MIG MAG et le soudage MMA, le soudage TIG ou à l’électrode enrobée est l’une des meilleures techniques de soudage. En effet, cette méthode permet de souder un grand nombre de métaux tels que l’acier, l’inox, l’aluminium avec une finesse et une qualité de soudure impressionnante. Toutefois, l’une comme l’autre pour fonctionner elles ont besoin d’un transformateur appelé poste à souder. Pour en savoir plus sur le poste à souder TIG ac/dc aluminium, acier et inox cet article vous édifiera.

Description d’un poste à souder

Un poste à souder est tout simplement un transformateur performant doté d’un système de ventilation. Sa principale fonction est de convertir le courant alternatif (domestique) 220 V en courant continu dont l’ampérage dépendra de l’intensité nécessaire pour réaliser une soudure. Pour cela, le poste à souder est équipé d’un petit bouton appelé potentiomètre dont le rôle est de permettre de varier l’ampérage. Il dispose enfin d’un connecteur indispensable pour la pince porte-électrode et d’un autre pour la masse.

Le procédé de soudage TIG

Dérivé de la soudure à l’arc électrique, le soudage TIG consiste à diffuser via une torche en céramique ayant au bout une électrode réfractaire non fusible du gaz neutre. Ainsi, une fois l’arc électrique formé, le soudage TIG permet d’aboutir à une soudure de haute qualité.

Principe et fonctionnement de la soudure TIG

Au moment de mettre en marche le poste, le soudeur actionne une gâchette qui par ricochet agit sur la sortie de gaz, et bloque le passage du courant à travers le circuit électrique que ce dernier emprunte. Ensuite, un arc électrique se forme lorsque l’électrode tungstène se rapproche suffisamment d’une pièce en contact avec la masse. Cet arc électrique est ainsi pourvu d’une énergie suffisante qui lui permettrait de fondre de l’inox s’il s’agit d’un poste inox par exemple.

Le soudeur interviendra en apportant le métal d’apport de façon manuelle ou automatique en fonction du modèle. Ce métal devrait avoir un diamètre généralement compris entre 0,8 mm et 4 mm. Le but est de mélanger le métal à la matière afin d’augmenter le volume de la partie fondue en faisant apparaître le cordon de soudure. Nous rappelons que la particularité du soudage TIG est que tout le processus est réalisé sous protection de gaz inerte avec une électrode en tungstène qui est à la fois réfractaire et non fusible. D’où l’appellation TIG attribué à ce procédé et qui signifie Tungsten Inert Gas.

Description    

Ce procédé est dénommé TIG AC/DC aluminium parce qu’il transforme le courant alternatif en continu et à l’inverse de certaines techniques permet de souder avec la même électrode de l’aluminium, de l’acier ou de l’inox. Pas besoin d’avoir un poste inox, un poste aluminium et un poste acier. Le poste TIG AC/DC est un condensé des trois. En parlant de condensé, notez que pour réaliser cette prouesse, ce poste de soudure est mixte. Il allie soudure MMA et TIG. En effet, il est possible de naviguer entre les deux modes de soudage tout simplement en appuyant sur un interrupteur. Ensuite, il suffira de placer correctement les connecteurs en fonction du mode choisi.

Pour le soudage TIG, il est important que la torche ait une polarité négative. Vous pourrez ensuite depuis la torche commander le gaz inerte dont cette dernière a besoin pour être amorcée. La plupart des postes même ceux au format basique permettent un amorçage sans qu’il n’y ait contact entre le métal et l’électrode tungstène grâce à la haute fréquence.

Les principaux éléments d’un poste à souder TIG

Bien évidemment et comme dans presque tous les postes à souder disponibles aujourd’hui sur le marché, votre poste TIG AC/DC aluminium sera équipé d’une torche de soudage. Sur ces appareils, les torches sont généralement plus longues que sur les modèles pourvus des postes de soudage équipé d’une autre technique de soudure. Les torches TIG à l’inverse des torches MIG/MAG n’ont pas de fil.

Ensuite, le poste à souder TIG requiert du gaz, inerte de préférence. La plupart des modèles fonctionnent avec du gaz d’argon qui est le moins cher. Vous pouvez toutefois utiliser de l’hélium à la place. Au tour de l’arc électrique et de l’élément indispensable à son allumage : l’électrode. Pour le soudage TIG, l’électrode en tungstène est celle qu’il faut insérer dans la torche.

Les avantages du procédé TIG

La soudure devient un casse-tête pour certains professionnels lorsqu’il s’agit d'assembler entre elles des pièces de fines épaisseurs. Cette prouesse est possible grâce au procédé TIG ac/dc aluminium, inox acier. Notons également que le cordon de soudure permettant de grossir la partie fondue est fin, esthétique et étanche lorsque le soudage est réalisé avec le procédé TIG. De plus, après l’insertion de la baguette dans le bain de fusion, il n’y a aucune croûte qui se forme sur le bain de soudure lorsque ce dernier est réalisé au TIG. Le gaz inerte (en argon pur) utilisé durant le procédé TIG permet de souder tous les métaux. Enfin, un soudage effectué avec cet équipement permet de réduire les risques d’accidents notamment que pourraient occasionner des projections de métaux en fusion. Ce procédé permet également de préserver l’intégrité de vos voies respiratoires en émettant que très peu de fumée.

Utilisation de la soudure TIG

Grâce à la soudure TIG et en fonction du niveau du soudeur, il est possible de travailler le bain de fusion ou d’effectuer des soudures très fines. On use également de ce procédé afin de réaliser des soudures très étanches, en tuyauterie, pour les appareils à pression ainsi que dans le nucléaire.

Certes, le Tungsten Inert Gas peut être utilisé pour souder tous les métaux notamment le fer, il est toutefois plus adapté aux métaux non ferreux comme l’inox, l’aluminium, l’acier et le titane. C’est de là que provient l’une des versions des postes TIG qui est assez connue : le TIG ac /dc aluminium.

Il est important pour le soudeur de savoir qu’il ne doit en aucun cas laisser l’électrode du poste TIG entrer en contact avec la pièce à souder. Il doit ainsi veiller sur l’apport d’énergie de la torche et contrôler également la quantité de métal d’apport.

À l’inverse du soudage à la flamme, le procédé du Tungsten Inert Gas permet de réduire considérablement la déformation thermique engendrée par le soudage en réduisant la zone de chauffe. Notons également que ce procédé limite au maximum la corrosion du métal soudé grâce à la protection du cordon de soudure assuré par le gaz neutre.

Quand peut-il être utilisé ?

L’élément grâce auquel la soudure TIG est autant appréciée est la qualité de sa finition. Ainsi, c’est tout naturellement que ce procédé est devenu celui privilégié dans la restauration de moto ou de voiture et dans la conception de meubles. Ce choix est d’autant plus justifié puisqu’avec ce procédé, il n’y a pas de projections de soudure. Il serait d’hommage qu’en voulant restaurer votre magnifique moto de collection une projection de soudure tombe sur cette dernière.

Ce procédé de soudage est également celui privilégié dans l’industrie agroalimentaire. Vous pouvez souder vos tuyaux sans qu’il n’y ait d’ourlets où les bactéries pourraient venir s’installer. Dernier élément, les soudures TIG sont 100 % étanches à l’air c’est-à-dire que deux pièces soudées avec ce procédé ferment la porte au passage de l’air entre elles. Grâce à cette étonnante capacité, le soudage Tungsten Inert Gas est celui utilisé pour les conduits dans lesquels circulent des matériaux combustibles.

Le poste à souder TIG AC/DC : explication

AC et DC pour ceux qui ne le savent pas ne sont rien d’autre que des acronymes pour désigner la nature du courant électrique. AC pour courant alternatif et DC pour courant continu. Leur association au poste à souder TIG vient du fait qu’avec ce procédé de soudage il est possible de souder des métaux en usant des deux types de courant. Certes, la majorité des métaux ne sont soudables qu’en courant continu (DC), mais l’aluminium et ses alliages ne peuvent être soudés qu’en courant alternatif (AC). D’où la possible association des deux dans le poste à souder TIG vu que ce dernier permet de souder tous types de métaux.

La particularité de l’aluminium et de ses alliages réside dans le fait que de l’oxyde d’aluminium qui est une couche d’alumine se forme généralement à la surface de l’aluminium. Cette dernière est très difficile à faire fondre et rend ainsi la soudure de l’aluminium assez pénible. D’où la nécessité d’user du courant alternatif (alternance de décapage et de pénétration) afin de venir à bout de cette couche qui doit être éclatée. Ce procédé est surnommé TIG ac/dc aluminium en référence à l’utilisation de la technique de soudage TIG pour venir à bout de cette couche.

Il y a 7 produits dans la catégorie Poste à souder TIG AC / DC - Aluminium - Acier - Inox .
garanti poste à souder


Vous trouverez également sur Soudure.pro

logo logo logo logo logo logo logo Empire logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
comment acheter un poste à souder

Lettre d'informations

Restez informé de nos nouveautés, nos promotions..

Fermer

Vous avez ajouté ce produit dans votre panier.

Continuer ma visite Commander
Afficher mon panier question soudure.pro