Baguette pour soudure ALUMINIUM

Baguette pour soudure ALUMINIUM

Il y a 1 produit dans la catégorie Baguette pour soudure ALUMINIUM.
❰❰ Retour à la catégorie parente

Baguettes pour soudure aluminium

La soudure de n'importe quel métal est assez difficile, mais celle de métaux légers , et notamment l'aluminium, demande une plus grande précision pour assurer une soudure solide et un travail fait dans les règles de l’art. Pour souder l’aluminium, vous devez faire preuve de soin et de patience, mais surtout, vous équiper des bons outils et matériels, telle une baguette de qualité pour la soudure alu.

Découvrez dans notre sélection les meilleures baguettes pour soudure aluminium. Elles sont parfaitement adaptées pour le soudage et le brasage de l’aluminium. Elles sont disponibles en pack, testées par nos experts et validées par les particuliers et les professionnels de la soudure. Ces électrodes aluminium ont été étudiées spécifiquement pour l’assemblage et la réparation de pièces en aluminium ou alliages d’aluminium. Elles présentent une excellente résistance à la corrosion, une faible porosité ainsi que de bonnes propriétés mécaniques. Ce sont aussi des baguettes pour soudure aluminium qui ont été conçues pour améliorer la stabilité dimensionnelle à haute température, l'émission électronique, la mise en forme, l'usinabilité ainsi que la conductivité thermique. Leurs applications s’étendent des alliages de fonderie à l’industrie maritime et chimique, en passant par les opérations de soudage et de brasage alu sur les blocs-moteurs, les culasses, les cuves, les citernes, les conteneurs…

Comme toujours sur Soudure.pro, nous ne proposons que des produits de haute qualité issus des grandes marques de l’univers du soudage.

 

L’aluminium, un métal spécifique

Le soudage de l’aluminium et de ses alliages présente souvent  des difficultés liées aux caractéristiques physico-chimiques de ce métal. La température de fusion de l’aluminium est de moins de 700°C. Cette température est très inférieure à la température de l’arc électrique de soudage (2500 à 3500°C suivant polarité), ce qui explique que l’on peut facilement percer à l’amorçage les fines tôles (épaisseur inférieure à 2.5 mm). Une difficulté supplémentaire vient de la couche d’alumine en surface de l’aluminium. Cette couche d’alumine est une sorte de film transparent composé d’oxydes venant de la réaction de l’air avec l’aluminium. C’est cette couche d’alumine qui protège l’aluminium contre toute forme de corrosion sévère. Pour être le moins ennuyé possible avec l’alumine, il convient de brosser (brosse inox) énergiquement les tôles juste avant de souder.

Une autre difficulté importante lors du soudage de l’aluminium est la capacité de celui-ci à dissiper la chaleur (c’est d’ailleurs pourquoi l’aluminium est souvent utilisé en électronique pour refroidir les circuits). Lors du soudage, la chaleur produite par l’arc se dissipe très rapidement. C’est pourquoi le soudage des tôles épaisses (supérieures à 4 – 5 mm) demande plus d’énergie au démarrage du soudage. Après, les tôles devenant chaudes, il faut si possible diminuer les paramètres de soudage ou à défaut augmenter la vitesse de soudage pour éviter l’effondrement du cordon.

Même un soudeur très expérimenté rencontrera de grosses difficultés pour faire un travail de qualité avec un poste MMA standard. Heureusement que les postes modernes Inverter MMA assureront de bons résultats. En effet, la technologie Inverter est souvent pilotée par des puces électroniques et vient corriger en permanence les paramètres de soudage en temps réel. Cela permet d’avoir instantanément les meilleurs paramètres possible, y compris des paramètres spéciaux à l’amorçage qui évitent au maximum le perçage.

 

Le soudage MMA de l’aluminium devient plus accessible grâce à l’évolution des technologies actuelles

Aujourd’hui, on ne retrouve presque plus de postes à souder MMA traditionnels, ils deviennent de moins en moins utilisés faute de technologie qui ne peut pas vraiment répondre aux besoins actuels en termes de soudage. Mais la technique de soudage MMA n’est pas pour autant dépassé, elle est remise au goût du jour et les anciens postes de soudage ont laissé leur place aux postes Inverter MMA, plus pertinents en termes de performance et permettant un travail de grande qualité.

Pour rappel, le procédé MMA fait partie des méthodes de soudage à l’arc électrique. L’arc électrique fait jaillir une source thermique entre l'électrode enrobée et la pièce à souder, le matériel de base. La chaleur développée (dans les 3 200 °C) permet alors la fusion rapide de l'électrode et du matériel de base. À haute température, l’enrobage de l’électrode se liquéfie, il participe à la formation d’une couche protectrice, le « laitier », sur le cordon de soudure. Cette couche préserve la soudure de l'oxygène présent dans l'air ambiant et évite ainsi l’oxydation pendant que le bain de fusion se refroidit. Le laitier peut ensuite se retirer par piquage à l’aide d’un marteau à piquer.

Le poste à souder Inverter MMA représente une pure évolution du poste à souder traditionnel. Déjà que les équipements pour le soudage MMA soient légers et compacts par rapport aux autres types de soudage, car ils ne nécessitent pas de bouteille de gaz ou de bobine de fil, avec la technologie Inverter, la soudure à l'arc devient d’autant plus facile et plus légère, mais encore, son domaine d’application s’est vue étendue. Ainsi pour le soudage de l’aluminium, si autrefois seuls les soudeurs les plus avérés et les plus téméraires pouvaient entreprendre un soudage MMA sur ce type de métal, aujourd’hui c’est devenu plus accessible presque à tous grâce aux postes Inverter MMA, mais aussi avec l’évolution technologique des baguettes pour soudure aluminium actuelles. Une alternative donc au procédé TIG et MIG MAG, des procédés sous gaz de protection, pour le soudage de l’aluminium.

 

Des baguettes spécialement conçues pour le soudage de l’aluminium

La baguette aluminium est une électrode de soudure à l’arc, spécifiquement conçue pour l’assemblage et la réparation de l’aluminium et de ses alliages. Elle s’utilise en courant continu uniquement (polarité +), avec un poste à souder de type Inverter. Il faut noter que les baguettes de soudage détiennent un rôle clé dans le procédé MMA, et notamment pour le soudage de l’aluminium. En effet, leur composition intervient directement sur la stabilité de l'arc électrique, la profondeur de pénétration de la soudure, le dépôt du matériau et la pureté du bain de fusion. Une électrode enrobée se compose d'une âme métallique et d'un revêtement (ou l’enrobage).

L’âme, c’est le cœur, la baguette de métal conducteur de diamètre et de longueur variables selon le type de l’électrode. Il a pour fonction de transporter le courant pour l'alimentation de l'arc et d'apporter du matériel à la pièce, nécessaire au remplissage du soudage. Durant le soudage, l'âme fond plus vite que l’enrobage. La nature de l’âme dépend du matériel à souder, mais le revêtement détient aussi un rôle primordial. Le revêtement renferme des composants susceptibles de dépurer la pièce à souder, de créer des alliages dans la fusion, voire d’améliorer le rendement par la présence de métaux d’apport en poudre qui renforcent la soudure. Le revêtement permet également de stabiliser l'arc électrique et de protéger le bain de fusion de l’oxydation (contamination par l’air ambiant) par l’émission d’un gaz neutre lors du soudage. Pour ce faire, soit il se volatilise et modifie l'atmosphère autour du bain, soit il se liquéfie et forme une couche superficielle qui flotte sur le bain de fusion.

L'intensité recommandée est souvent imprimée sur la boîte d'électrodes. À défaut, il existe une règle empirique à ce sujet. Le diamètre d'une électrode de soudage est basé sur celui de son âme métallique. Prenez le diamètre nominal d'une électrode en acier et convertissez-le en millièmes de pouce; pour chaque millième de pouce, utilisez un courant de soudage de 1 ampère. Par exemple, une électrode de 1/8 de po de diamètre possède un fil-noyau de 1/8 de po, soit 0,125 po. Il vous faut donc régler votre poste de soudage pour 125 ampères, ce qui représente une bonne approximation du courant que vous pouvez utiliser. Pour le soudage de tôles d’épaisseurs supérieures à 10 mm, un préchauffage à 150 - 250°C est souvent recommandé.

garanti poste à souder
Fermer

Une question avant de commander ou concernant votre commande ?
Nous répondons 7jours/7 !
Vous pouvez également nous joindre par téléphone au : 02 97 80 78 91 (appel non surtaxé)






Vous trouverez également sur Soudure.pro

logologo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logologo logo logo logo logo logo logo logo logo logologo
comment acheter un poste à souder

Lettre d'informations

Restez informé de nos nouveautés, nos promotions..

Fermer

Vous avez ajouté ce produit dans votre panier.

Continuer ma visite Commander
Afficher mon panier