Table de soudage

En soudure, il est essentiel d’être équipé de matériels adéquats pour réaliser différents travaux avec un minimum de confort et de précision. Que l’atelier de soudage soit petit ou grand, il existe des utilitaires qu’il faut indéniablement compter parmi ces accessoires phares. Dans cette probable liste d’accessoires de soudure, la table de soudage se compte parmi les plus importants. Bien qu’elle soit compacte, elle est l’allié du soudeur qu’il soit orienté vers la découpe ou vers la fabrication. Vous l’aurez compris, cet article portera sur la table de soudure. Nous vous parlerons de cet outil quelque peu méconnu du grand public, de ces avantages ainsi que de sa valeur ajoutée dans la qualité de travail d’un soudeur professionnel.

Le soudage : qu’est-ce que c’est ?

Généralement, on définit le soudage comme l’action de souder. Il s’agit d’un procédé par lequel deux pièces de métal en fusion sont agencées pour devenir une seule pièce. Il est toutefois primordial pour un soudage réussi d’apporter un métal afin de sceller définitivement les deux pièces.

Contrairement à la brasure, la soudure n’est possible qu’après que les parties en métal soient entrées en fusion. Il faut préciser que ce processus nécessite le métal soit chauffé à ultra haute température grâce à un appareil à souder. La règle est la même, quel que soit le type de métal (cuivre, aluminium, inox, or, fonte…).

Description et caractéristiques de la table de soudage

Encore appelé table de soudure, cet accessoire indispensable en soudure est une table conçue avec des trous afin de répondre aux attentes tant d’un professionnel que d’un amateur. Fabriquée avec ou sans nitruration plasma, la table à souder se veut être multifonction. Elle peut à la fois être utilisée pour le soudage de pièces, l’assemblage, le contrôle, que pour l’usinage.

Pour aller plus loin, la table de soudage est une table métallique (généralement en acier massif) qui sert de support de travail. Les soudeurs l’utilisent également pour les mises à terre ainsi que pour les soudures complexes ou par points. Le principe est simple, la pièce à travailler est fixée directement sur la table simplifiant ainsi la connexion avec le poste à souder.

Il paraît évident que la particularité des tables de soudage réside dans le fait qu’elles possèdent une multitude de trous auxquels peuvent être fixés divers éléments. Ainsi, niveau dimension, on parle de système 16 pour des tables dont les trous ont un diamètre de 16 mm. Pareille pour les systèmes 22 et les systèmes 28.

Quels sont les avantages d’une table de soudage ?

D’aucuns pensent qu’une table à souder n’est pas vraiment nécessaire et qu’elle peut être remplacée par une table ordinaire. Découvrez quelques atouts qui peuvent être tirés de l’utilisation d’une table de soudage.

La robustesse

Les tables de soudure contiennent un fort taux de nitruration, ce qui leur octroie la capacité de résister aux chocs ainsi qu’à la corrosion. Elles disposent également d’un piétinement capable de supporter des charges pouvant aller à 200 kg. Ainsi durant les travaux la table bénéficie d’une grande stabilité qui lui permet de rester fixe, peu importe la tâche pour laquelle elle est utilisée.

Un gain de productivité

Il est démontré que le système de trou pouvant accueillir divers accessoires dont est dotée la table à souder octroie un gain de productivité de plus de 30 % à son utilisateur.

Un assemblage pratique

Certes, les tables de soudures assurent diverses fonctions, mais il peut arriver que l’activité à réaliser soit de très haute envergure. Dans cette situation, il est possible d’assembler les tables ensemble afin d’avoir un espace de travail plus grand. De la même façon, l'utilisateur peut agencer des équerres pour plus de précision dans l’exécution des travaux.

Des pieds réglables en hauteur

Pour les personnes de très grande taille, heureusement les tables de soudage ne possèdent pas une dimension figée. Elles peuvent être ajustables afin de permettre à l’opérateur de travailler tout en étant à son aise, et ce quelle que soit sa taille.

Un montage plus vrai que nature

La table de soudure est parfaite pour la mise en place d’un cadre ; qu’il soit 2D ou 3D. Elle bénéficie également d’une bonne qualité au montage notamment avec des bords rayonnés ainsi que d’une graduation sur les côtés.

Quels types de soudage peuvent s’y pratiquer ?

Une table de soudage comme dit plus haut bénéficie d’une excellente résistance. Elle est de ce fait capable de supporter de très hautes températures de soudure. Température produite par divers techniques de soudage. Ainsi sur une table de soudage, il est possible d’effectuer un soudage à l’arc électrique, à la flemme ainsi qu’au fer chauffant.

Le soudage à l’arc électrique

La soudure à l’arc électrique contrairement à certains types de soudage crée la fusion à l’intérieur du métal et non à la surface. La technique de l’arc électrique nécessite l’utilisation d’un poste à souder qui joue le rôle de transformateur électrique. L’ensemble permet ainsi de souder grâce à une électrode protégée par une poignée isolante une pièce posée sur la table de soudage et tenue par une pince. Un arc électrique apparait en raison d’un court-circuit entre l’électrode et le métal à souder.

Le soudage à la flemme

Pour le soudage à la flemme, divers types d’outils sont utilisés :

  •         La lampe à souder : il s’agit d’un appareil à usage multiple servant à résoudre les petits problèmes. La température de sa flemme avoisine les 1600 °C. Elle est équipée d’une cartouche à gaz à laquelle on associe un et un bruleur.
  •         Le chalumeau monogaz : cet outil est tout simplement constitué d’un bec et d’un bruleur qu’il est possible de connecter à une bouteille de gaz de propane ou de butane.
  •         Le chalumeau bigaz : il s’agit d’un appareil comportant un chalumeau et deux tuyaux souples diffusant dans l’un du gaz (butane, acétylène) et dans l’autre de l’oxygène.

Le soudage au fer chauffant

La technique de soudage au fer à chauffer se fait essentiellement avec des équipements de soudures, dont le fer à chauffer et la station de soudage.

  •         Le fer à souder : il s’agit d’un accessoire de base en soudure. Il permet de souder de petites pièces à assembler et permet également de réaliser des brasures. Il s’agit de petits appareils dont la température peut monter à 400 °C environ. Le fer à souder chauffe grâce au principe de résistance électrique qui chauffe le métal sans pour autant pouvoir régler la température de l’appareil. Il convient généralement pour souder de l’étain ou du plomb.
  •         La station de soudage : il s’agit d’une version améliorée du fer à souder. Elle offre la possibilité à l’utilisateur de régler la température de fusion du métal entre 150 °C et 500 ° C. Ainsi, il est possible d’adapter la température de soudage au type de métal à souder.

Table de soudage modulaire StronghandTools

Les tables de soudage modulaire StronghandTools sont dotées d’un système FixturePointpropice lorsqu’on a besoin de divers accessoires pour travailler. Elles permettent également grâce à leur technologie de fixation de cadre 2D de travailler tout gardant un certain confort, en assurant convenablement sa sécurité et par ricochet sa qualité de travail.

Les brides StronghandTools ainsi que les divers composants peuvent être fixé sur la table soudure de 900 × 600 mm et plus précisément dans les trous d’un diamètre de 16 mm. Le plateau de travail bénéficie d’une épaisseur de 4 mm et la taille de la grille quant à elle fait un diamètre de 50 × 50 mm.

Les principaux accessoires à fixer sur une table de soudage

Afin de bénéficier au mieux des atouts que présente une table de soudure, il est possible d’y fixer les accessoires suivants :

  •         La pince de bridage : permet un serrage rapide ; 
  •         Le rehausseur magnétique : une fois positionné, peu importe l’endroit, il sert à élever et niveler            la pièce à souder ;
  •         La butée de positionnement : fixée sur la table, son rôle est de placer et arrêter la pièce ;
  •         La butée à insertion : son rôle est identique à celui de son prédécesseur ;
  •         La barre de butée : elle sert également à placer et arrêter une pièce à souder, mais s’utilise avec des adaptateurs filetés ;
  •         L’adaptateur fileté : il se place sous la table afin de convertir les trous de table en trous filetés ;
  •         Le vé : il est fabriqué pour retenir les pièces rondes ;
  •         Le rehausseur de vé : il est utilisé conjointement avec le vé.

Les composants des différents kits de fixation modulable

Les éléments de fixation de base qui se retrouvent sur la table à souder sont des kits qui peuvent être de deux formes : en tubes carrés ou en tubes ronds.

Pour les tubes carrés

La table modulable FixturePoint peut accueillir un kit de fixation de 4× tubes carrés. Le kit comprend un lot d’accessoires de 4 × pinces de bridage, 8 × rehausseurs magnétiques, 4 × butées de positionnement, 4 × butées à insertion, 4 × barres de butée, et 4 × adaptateurs filets.

Pour les tubes ronds 

La table modulable peut également supporter un kit de fixation, mais cette fois de 4× tubes ronds. Ainsi, le kit accueille 4 × pinces de bridage, 8 × vés, 4 × rehausseurs de vés, 4 × butées à insertion, 4 × barres de butée, et 4 × adaptateurs filets.

Il y a 4 produits dans la catégorie Table de soudage.
❰❰ Retour à la catégorie parente
garanti poste à souder


Vous trouverez également sur Soudure.pro

logo logo logo logo logo logo logo Empire logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
comment acheter un poste à souder

Lettre d'informations

Restez informé de nos nouveautés, nos promotions..

Fermer

Vous avez ajouté ce produit dans votre panier.

Continuer ma visite Commander
Afficher mon panier question soudure.pro