Poste à souder multi procédés

Poste à souder multi procédés - INVERTER MIG TIG

Il y a 12 produits dans la catégorie Poste à souder multi procédés.

Poste à souder multi procédés

Les postes de soudage multi procédés sont de véritables machines aux multiples fonctions, du tout en un ! Ces générateurs multi-procédés peuvent combiner le soudage à l’électrodes enrobées, le TIG, le MIG MAG, le fil fourré ou encore l’arc submergé et les procédés de soudage pour gougeage à l'arc. Choix idéal pour les applications industrielles, construction, fabrication en atelier ou chantier, les postes à souder multi procédés sont également bien souvent légers et économiques en consommation d’énergie.

Soudeur.pro vous propose des postes à souder multi procédés qui offrent la polyvalence des procédés de soudage MIG MAG, TIG, MMA… en une seule machine qui conviendront à toutes vos applications de soudage. Nous vous offrons ainsi vous offre les plus innovantes des technologies issues des meilleures marques du domaine du soudage, des postes de soudage ultraperformants, chaque matériel est un véritable package complet passe-partout, multi procédés pour souder tout ce que vous voulez : acier doux, aluminium, acier inoxydable… Tout nos produits ont été conçus pour répondre aux besoins spécifiques des diverses applications de soudage. Si vous recherchez un poste multi procédés  à la fois compact et léger, vous pouvez être sûr de choisir le poste le mieux adapté à tous vos besoins parmi notre large gamme de fonctionnalités multi procédés.

 

Des postes aux multiples fonctions

Les postes à souder multi procédés bénéficient des technologies de soudage les plus avancées, de la mise en œuvre la plus rapide et des résultats au top niveau. Les postes à souder multi procédés constituent une avancée technologique pour tous les procédés de soudage. En effet, outres leur multifonctionnalité, ces machines permettent également un haut rendement, une économie des ressources et une durabilité. La rentabilité est bel est bien au rendez-vous lors du soudage.

Un poste à souder multi procédés, ce n’est pas seulement l’association de plus d’un seul procédé de soudage, mais le professionnalisme et l'intelligence se retrouve également dans un même outil. Ces types de poste offrent un large choix de fonctionnalités, avec un faible encombrement, ils sont le plus souvent légers et portables. Ils sont ainsi facilement transportables sur chantiers comme en ateliers. Selon les modèles, ils offrent une possibilité d'alimentation au réseau électrique mais également à partir de groupe électrogène.

 

Des postes très performants

Certains intègrent des technologies de correction du facteur de puissance qui leur confèrent une haute intensité de soudage à partir d’une simple alimentation monophasé (par exemple un courant de 230V/1Ph/50-60Hz) et permettent l’utilisation de rallonges électriques allant parfois jusqu’à plus de 100 mètres réduisant alors la consommation d'énergie. Ainsi, capable de souder partout, ces postes acceptent tous les courants d'entrée en continu. Ils arrivent à conserver un arc doux et stable en dépit des fluctuations du courant d'entrée, ce qui constitue un avantage de taille si vous utilisez un groupe électrogène. Ces types de postes peuvent maintenir leur puissance, quel que soit la tension utilisée. Les indications de réglages pour les différentes utilisations des postes sont souvent en lecture directe sur leurs panels de commande, ils permettent de visualiser les réglages possibles en fonction de l'utilisation désirée.

Pouvant convenir aux procédés MIG MAG, Electrodes Enrobées, TIG… et fonctionnant avec la plupart des accessoires et consommables sur le marché, nos postes à souder multi procédés affichent d’excellentes performances en soudage sur Acier, Inox, Aluminium… et autres métaux selon les modèles, il ne s'agit plus que de choisir le modèle le plus approprié à vos besoins !

 

MMA, MIG MAG et TIG peuvent se combiner en un seul poste de soudage

L’avènement des postes à souder multi procédés a complètement révolutionné les pratiques de soudage, facilitant ainsi le travail des particuliers et des professionnels qui peuvent désormais basculer d’un procédé à un autre sans qu’ils aient besoin de changer de poste à souder. En effet, les postes individuels se doivent d’avoir toutes les caractéristiques propres au procédé dédié et se destinent à ce seul et unique procédé, que cela soit en MMA, en MIG MAG ou en TIG.

Le poste MMA est le poste à l’arc électrique le plus facile d’utilisation. Son interface rudimentaire permet des réglages simples et rapides. Pouvant être doté de la technologie Inverter, le poste MMA est petit, léger et économique (consommation primaire plus faible). Monophasé et compatible avec de petits générateurs, il peut être branché et fonctionner n’importe où. Le poste MMA s’adresse entre autre aux soudeurs occasionnels, aux particuliers et aux artisans.

Le poste MIG/MAG est optimisé pour des travaux plus linéaires ou répétitifs. Grâce à une méthode de transfert propre à la méthode MIG/MAG (par gouttelettes), ce poste à souder assure un taux de dépôt de métal d’apport beaucoup plus élevé et garantit ainsi un soudage efficace, dans n’importe quelles directions ou positions. Le dévidage automatique du fil permet de souder plus vite, plus longtemps et sur des longueurs importantes. Offrant une meilleure rentabilité, le poste MIG/MAG convient davantage pour des travaux de soudage de grande ampleur, plus linéaires ou industriels, à la chaîne.

Plus exigeant dans le paramétrage et à l’usage, le poste TIG nécessite une connaissance plus pointue de la soudure ainsi qu’une bonne dextérité de la part du soudeur. L’ensemble des paramètres du poste TIG permet des soudures de meilleure qualité avec un résultat visuel plus abouti. Sa torche, légère et ergonomique permet de souder dans des endroits plus difficiles d’accès et d’effectuer des travaux plus minutieux. Le poste TIG convient en priorité à une catégorie de soudeurs professionnels, pour des travaux de soudage de précision, complexes et exigeant un résultat visuel irréprochable.

Avec le poste à souder multi procédés, toutes ces caractéristiques techniques précitées des postes à souder MMA, MIG MAG et TIG peuvent être rassemblées dans une seule machine extrêmement polyvalente.Simples à prendre en main, préréglés… certains postes multi procédés peuvent même moduler les paramètres de sortie de gaz en fonction de l'ampérage, du diamètre de fil et du métal d'apport choisi. La plupart compatibles avec un groupe électrogène, ils peuvent être amenés partout, branchés et fonctionner n'importe où sur une alimentation monophasé 110V ou 220 V. Tout cela n’est que quelques exemples parmi tous les avantages que les postes à souder multi procédés peuvent offrir.

 

Différence entre soudage MMA, MIG MAG et TIG

Il existe différents procédés de soudage, le choix du procédé le plus adapté dépend de très nombreux paramètres, à la fois techniques et économiques. Néanmoins, ce sont les procédés de soudage à l’arc tel que MMA, MIG MAG et TIG qui sont les plus répandus dans l’industrie et tout particulièrement dans la construction métallique. Le soudage à l’arc est la technique de très loin la plus utilisée pour le soudage des aciers et des autres métaux et alliages.

Le matériel de soudage à l’arc

Le matériel de soudure à l’arc se compose essentiellement  de plusieurs éléments :

  • Le poste à souder ou le générateur électrique, ici donc c’est le poste multi procédés.
  • L’électrode soudure qui sert de vecteur de transport de l’énergie électrique. Elle peut être soit fusible, c’est-à-dire que l’électrode fond et devient donc un métal d’apport, soit non fusible c’est-à-dire que l’électrode ne fond pas, c’est le cas de l’électrode Tungstène pour le TIG.
  • Le fil à souder servant de métal d’apport qui permet la liaison entre les deux pièces à souder. Il sert également de  conducteur pour le courant électrique.
  • La baguette à souder qui sert tout comme le fil à souder ou l’électrode fusible de métal d’apport. Elle permet la liaison entre deux éléments métalliques à assembler.

Le métal d’apport dans le processus de soudage n’est pas systématiquement nécessaire. La soudure de pièces métalliques minces peut se passer d’élément d’apport.

La soudure MMA

La soudure avec électrode enrobée ou MMA (Manual Metal Arc) est le système le plus couramment utilisé en bricolage. L’arc électrique apparaît entre les pièces à souder et la baguette de soudage, l’électrode enrobée. En fondant, le métal de la baguette constitue l’apport, tandis que l’enrobage protège le métal en fusion contre l’oxydation par l’air ambiant. Il dépose ainsi le laitier, sorte de croûte fragile qu’il faut enlever pour découvrir en dessous le cordon de soudure net et brillant.

Il faut maintenir entre les pièces et l’électrode un écartement constant de 2 à 3mm, et avancer de manière régulière et descendre doucement pour compenser l’usure de l’électrode.

L'électrode détermine le choix de la polarité : une électrode rutile a une polarité directe (électrode au -) tandis qu'une électrode basique a une polarité inversée (électrode au +).

Le soudage MMA est employé pour les soudures épaisses, les cordons larges et les gros efforts mécaniques. Simple d’utilisation, en intérieur comme en extérieur, les soudures MMA se réalisent dans tous les sens.

La soudure MIG MAG

Dans le système MIG MAG (Metal Inert Gas-Metal Active Gas), communément appelé « soudage semi-automatique », l’arc est créé entre les pièces à souder et un fil fusible. Le bain de fusion est protégé par un mélange gazeux insufflé dans la torche autour de l’arc. On utilise un gaz inerte, l’argon (en mode MIG) pour souder l’aluminium ou un mélange argon + CO2 (en mode MAG) pour l’acier et l’inox. Le fil fusible du métal d’apport est fourni en bobine. Il se déroule automatiquement jusqu’à la torche. La vitesse de déroulement est modulable en fonction de son épaisseur et de la puissance réglée.

Le soudage MIG MAG est le procédé de soudage le plus utilisé au monde.Vu qu’il y a un apport de fil continu, il y a moins d’arrêts et de reprises par rapport aux autres procédés de soudage manuel.  Ainsi, le MIG MAG est également le procédé le plus rapide, idéal pour souder sur des tôles fines.

La soudure TIG

TIG est un acronyme de Tungsten Inert Gas. Le procédé fonctionne sur le même principe que la soudure MMA, mais l’arc est ici créé entre les pièces par une électrode en tungstène qui ne fond pas, une électrode non fusible, en présence (ou pas) d'un métal d'apport. L'arc se crée entre l'électrode et la pièce à souder sous protection gazeuse.

Un gaz inerte (l’argon le plus souvent) est insufflé autour de l’arc électrique pour protéger le bain de fusion jusqu’à ce que le métal repasse à l’état solide. La soudure TIG permet de souder sans métal d’apport, juste en faisant fondre les pièces pour les agglomérer. Il est aussi possible d’ajouter un métal d’apport, sous forme de baguette (non enrobée) de la même nature que les pièces à assembler.

Le soudage TIG est souvent utilisé là où l’importance et la qualité du cordon priment au-dessus de la vitesse de soudage. Il offre un travail précis et esthétique et permet le soudage dans toutes les positions. Le soudage TIG est particulièrement conseillé dans le cas où les joints de soudure sont apparents et nécessitent un soin particulier. Le soudage TIG se fait plus lentement et est donc plus aisé à contrôler.

garanti poste à souder
Fermer

Une question avant de commander ou concernant votre commande ?
Nous répondons 7jours/7 !
Vous pouvez également nous joindre par téléphone au : 02 97 80 78 91 (appel non surtaxé)




comment acheter un poste à souder

Lettre d'informations

Restez informé de nos nouveautés, nos promotions..

Fermer

Vous avez ajouté ce produit dans votre panier.

Continuer ma visite Commander
Afficher mon panier